Projet d'accueil

 

Maison d’enfants accueillant des enfants de 0 à 6 ans

et visant l’inclusion

d’enfants en situation de handicap

agréé par l'ONE

Une maison d’enfant pour accueillir nos petits c’est bien mais pourquoi ne pas aller plus loin. Pourquoi ne pas offrir à nos enfants un lieu d’expérience, de découverte, d’autonomie heureuse.

« Les Petits Nicolas » accueillent des enfants de 0 à 6 ans et vise l'inclusion d’enfant en situation de handicap sans discrimination de sexe, de race, de religion.

« Les Petits Nicolas » offrent un cadre sécurisant, champêtre qui permet à chaque enfant de trouver sa place, de grandir en respectant son rythme.

Ensemble, les enfants peuvent découvrir un monde différent, prendre conscience que chacun peut apporter quelque chose.

Pour connaître les besoins des enfants et de leur famille il est important de rencontrer les parents et de partager avec eux les expériences que fait leur enfant ; il est important de respecter les valeurs que la famille souhaite inculquer à celui-ci. Des rencontres préliminaires à l'entré de l'enfant permettront de créer une dynamique autour de lui afin qu’il puisse vivre une autonomie heureuse.

Allons encore plus loin. Un espace est mis à disposition de professionnels extérieurs (psychomotricien, logopède, kinésithérapeute, …) pour que les enfants puissent recevoir leurs séances de « soins » ou de « rééducation »pendant leur journée de garde. De cette manière, le retour à la maison n’est que détente.

« Les Petits Nicolas » sont ouverts à tous les parents qui souhaitent nous confier leur(s) enfant(s) pour un accueil quotidien ou partiel. En offrant un accueil chaleureux aux enfants, nous leur permettons de s’épanouir et nous permettons aux parents de répondre à certains engagements ou de se rendre au travail sereinement.

Le pilier de la maison : l’autonomie heureuse.

Etre autonome tout le monde sait ce que cela veut dire. On apprend à être propre, on mange seul, on apprend à s’exprimer, à dire ce qu’on aime et ce qu’on n’aime pas…. Mais il ne faut pas s’arrêter là !!!

 

Chacun à son rythme, son évolution, ses émotions, ses envies, ces différences. Nous voulons respecter ceux-ci car nous ne pouvons être heureux que si nous sommes respectés.

 

Concrètement, nous respectons le rythme des repas des enfants et leur rythme de sommeil ; nous respectons leur rythme d’apprentissage, leur rythme d’évolution. Tout le monde ne doit pas manger à midi et marcher à 14 mois. Nous sommes là pour les solliciter afin de les aider, petit à petit, à atteindre un rythme et des acquis proposés par notre société. Pour respecter ce rythme d’évolution, nous gardons un groupe unique. Par contre, nous proposons des activités diversifiées telles que des bricolages, de la musique, des jeux d’éveil... D’ailleurs la pièce de vie est partagée en plusieurs coins répondant à leurs besoins suivant leur stade d’évolution.

 

Pour arriver à une autonomie heureuse, prenons en compte tous les éléments. Il est important d’être vigilant aux besoins et envies des enfants tout en leur donnant un cadre et important de savoir que chaque jour est différent. De même les parents doivent se sentir intégrés et respectés dans leur manière d’éduquer leur enfant. Les professionnels doivent pouvoir compter sur leurs compétences mais également se sentir soutenus. Pour arriver à réaliser un tel projet il est important d’avoir un lieu accueillant, sécurisant et répondant aux besoins des enfants, du personnel et des parents. Un carnet de liaison est mis en place pour chaque enfant afin que nous, professionnels, puissions vous expliquer la journée, poser nos questions, mais que vous, également, puissiez noter vos remarques et vos observations.

Mais concrètement, quelle est notre philosophie quant aux enfants, aux parents, aux intervenants et à l'environnement?

Les enfants :

Le temps d’adaptation lors de l’entrée d’un enfant est important et doit être flexible. Certains ont besoin de plus de temps et d’autre se sentiront directement chez eux. Pour nous aider à comprendre leurs besoins , plusieurs contacts seront pris avec vous accompagnés de votre enfant. Il est important d’observer l’enfant, de communiquer avec lui que ce soit verbalement ou non-verbalement, de connaître son mode de fonctionnement et ses habitudes. C’est une période qui va vous préparer à vous séparer pour un temps.

Il y a trois moments clés à observés: les moments de jeux, les repas et la sieste. Nous souhaitons que vous accompagnez votre enfant dans ces périodes d'habituation. Cela permet à l'enfant de prendre ses marques tout en se sentant sécurisé. Nous, cette transition nous permet de mieux le connaître, de pouvoir poser des questions de voir comment vous agissez avec lui. Et vous, ce temps vous permet de vous rassurer de mieux nous connaître et de nous poser vos questions. Toutes ces périodes sont entièrement gratuites. Enfin elles permettront de mettre en place le carnet de liaison dans lequel nous vous demanderons d'expliquer la journée de votre enfant, ses habitudes...les petits choses qu'il aime et n'aime pas.

L’autonomie d’un enfant ne peut se faire que dans un cadre. Comment grandir, comment s’épanouir si nous ne connaissons pas les limites qui nous structurent : «  Un enfant connaissant les limites est un enfant rassuré dans son existence.». Les règles de vie ne sont pas immuables, elles peuvent être négociées et modifiées individuellement selon la situation rencontrée avec l’enfant. Dès lors il est important de respecter le rythme de chacun, tel que le rythme du sommeil, des repas, des soins et des activités. Mais pour être respecté, il est important que l’enfant apprenne à se respecter, à respecter les autres et respecter son environnement.

 

  • Le sommeil :

 

Le sommeil est un moment important qui permet à l’enfant de passer une journée agréable. Il est indispensable de respecter son rituel et ses habitudes, de faire de ce moment, un moment privilégié c’est pourquoi l’endormissement peut être individualisé selon ses besoins. Il peut être également un apprentissage à la vie en communauté. En effet les plus grands ayant le même rythme de sieste pourront apprendre à respecter l’autre dans le silence et le repos.

Mais le sommeil reste un moment difficile, un moment où l'on se retrouve seul, où on se rendre compte de l'absence de papa et maman. L'enfant a besoin de retrouver des choses, des odeurs qu'il connait, qu'il aime. Il est donc important d'apporter SON doudou, une musique, une couverture, son sac de couchage... tout ce qui lui permettra de vous retrouver.

 

  • Les activités :

 

Afin de permettre la spontanéité voir la solidarité, les activités ne sont pas imposées. Mais des activités sont proposées suivant les envies et les besoins des enfants : « Jouer c’est percevoir, raisonner et grandir. ». L’objectif est de l'amener à être autonome, à décider grâce aux choix qu’il peut faire, c’est apprendre à se connaître.

 

D’une part, des espaces de jeux seront définis afin que chacun puisse choisir le type de jeux qu’il aime. D’autre part, des ateliers collectifs seront proposés soit par l’équipe encadrante (activité manuelle, lecture…) soit par des intervenants extérieurs (arthérapie, musicothérapie, psychomotricité…).

De plus le bâtiment se prolonge par un préau qui permet aux enfants de sortir en toute sécurité et protégé du temps.

Des activités plus ciblées seront également proposées telles que des séances de Snoezelen, des lectures orientés en partenariat avec une bibliothèque....

 

  • Les repas : une activité à part entière

 

Pour les plus grands qui ont acquis un rythme tel que notre société le conçoit, les repas seront pris ensemble à table, où ils apprendront à découvrir les aliments ; ils les goûtent mais ne sont jamais forcés de manger s’ils n’aiment pas, ils sont seulement stimulés à la découverte de nouveaux goûts.

Les repas sont soit apportés par les parents soit fournis par un traiteur qui respecte la diététique de la petite enfance. Le fait de manger ensemble à table, le même repas facilite le diner car les enfants s'imitent et donc se stimulent positivement.

Le rythme est respecté pour les bébés en fonction de leurs moments de sieste.

 

  • La propreté et le soin :

 

Prendre soin de l’enfant c’est le respecter. Il est donc important de le prendre dans sa globalité, de lui apprendre certains gestes et attitudes afin de maintenir une certaine hygiène au sein de la collectivité (apprendre à essuyer, se laver sa bouche, ses mains,…). Les changes et les soins sont des moments privilégiés pendant lesquels il est important de verbaliser avec l’enfant, l’aider à prendre conscience de son corps. Mais là encore le choix des parents est primordiale. A vous de nous dire si vous souhaitez que nous lavions votre enfant avec un gant de toilette ou de lingettes, si vous souhaitez utiliser des couches jetables ou non...

Comme pour le sommeil, les repas et les activités, l’acquisition de la propreté doit se faire suivant le rythme de l’enfant dans un cadre définit par les parents. Dès que vous nous le demanderez nous mettrons votre enfant sur le pot et l'aiderons à apprendre à être propre suivant le rituel que vous aurez mis en place avec lui.

Tous ces points seront abordés entre vous, parents et nous, membres de l'équipe soit oralement à l'arrivée et au départ journalier de l'enfant, soit via le carnet de liaison ce qui nous permettra de garder une trace écrite des attentes de chacun et des apprentissages de l'enfant.

Les parents :

Pour que votre enfant puisse grandir harmonieusement, il est important que les apprentissages qu’il fait dans sa famille et ceux qu’il fait dans la maison d’enfants soient cohérents ; c’est la complémentarité entre les différents milieux de vie. De plus chaque famille a ses propres valeurs. Pour garder cette continuité, plusieurs rencontres seront réalisées avec vous, parents avant l’entrée en garde dans notre structure; il s'agit de la période de familiarisation. Ces rencontres permettront de mieux connaître les habitudes de votre enfant et de connaître les valeurs familiales que vous souhaitez lui apporter; vous nous raconterez ses journées, avec quoi joue-t-il? Qu'aime-t-il mangé, et inversement ce qu'il n'aime pas? Quels sont ses rituels?.... En plus, vous veillerez à apporter les doudous, couvertures ou tous autres objets qui faciliteront la transition entre son vécu a la maison et celui de notre structure. Votre enfant a besoin de se sentir rassuré, a besoin de sentir l’odeur de sa famille, a besoin de s’entourer de chose qu’il connait, qui lui rappellent de bons moments surtout au moments des siestes ou la fin d'une longue journée.

 

Afin de faciliter les moments difficiles, nous vous demandons de coller, dans le carnet de liaison, des photos des personnes qui pourraient venir le rechercher mais également de personnes qu'il aime et qui le rassure. Nous pourrons ainsi lui montrer et en discuter avec lui. Ce carnet a donc plusieurs objectifs:

      • il nous permet de connaître votre enfant: au début du carnet vous y inscrirez ses habitudes et sa manière de fonctionner

      • il nous permet de vous relater sa journée

      • il nous permet de ne pas oublier de vous demander quelques choses: langes, lait, conseils, manière de faire....

      • il vous permet de nous expliquer de nouveaux acquis ou de nous faire des demandes

      • il nous permet de connaître les personnes qui pourraient amener ou reprendre l'enfant.

      • Et enfin il nous permet de rassurer l'enfant en discutant à l'aide de photos des son environnement, de sa famille.

 

Ensemble, parents et membres de l'équipe nous pourrons observer les progrès spécifique de l’enfant et l'aider à grandir d'avantage.

Les encadrants :

Le personnel encadrant de formations initiales différentes est compétent pour accueillir des enfants de 0 à 6 ans et pour inclure des enfants porteurs de déficiences. Ils suivent régulièrement des formations qui leur permettent de bien les comprendre, de répondre à leurs besoins et de les amener à être autonome. L’activité autonome doit naître de l’enfant lui-même. Respecter le rythme de chacun (repas, sommeil, soins, jeux) demande à l’adulte d’être présent sans lui imposer et exige une grande écoute et un sens de l’observation affinée de votre enfant. Cette grande liberté qui veut lui être laissée n’implique pas l’absence de règles, limites ou interdits, qu'il soit “roi”. La présence éducative de l’équipe doit lui permettre, progressivement rassuré dans son existence, d’accepter le groupe, les limites et les interdits. Cette confiance lui permettra d’exprimer plus facilement ses émotions.

 

En plus de l’encadrement de base, certains professionnels pourraient disposer d’un local pour assurer des soins aux enfants ayant des besoins spécifiques. Ces soins et cette attention particulière seront toujours dispensés avec votre.

 

Et pour compléter cet encadrement, des partenariats sont mis en place avec des organismes tel que le SAP, le Tisserand, l’AWHIPH et l’ONE.

 

Nous voulons une stabilité dans le personnel engagé mais l'accueil de stagiaire sera un plus pour tous, nous veillerons à l'intégration progressive de ceux-ci auprès des enfants et des parents et veillerons aussi à organiser et prévoir leur départ.

 

Afin d’évaluer en continue notre démarche éducative, des réunions d’équipe seront prévues dans notre planning ainsi qu’une réunion annuelle avec vous. Toute cette dynamique permettra d’ajuster nos pratiques dans une optique d’amélioration de la qualité d’accueil.

L’environnement:

Le bâtiment a été aménagé dans le respect de la sécurité des enfants et en harmonie avec notre projet d'accueil:

  • les différents espaces sont ouverts sur l'espace de vie afin de permettre l'envie de découvrir en toute sécurité,

  • des espaces de jeux sont conçus pour favoriser l’autonomie de chacun,

  • un coin est aménagé pour les plus petits, qu’ils puissent eux aussi évoluer dans un cadre sécurisant,

  • d’autres espaces sont réservés aux ateliers encadrés ou aux repas,

  • un coin change où les enfants ne peuvent accéder sans puéricultrice

  • une kitchenette qui permet de recevoir et de servir les repas. Les menus sont élaborés par un traiteur extérieur, en fonction des saisons. Il respecte l'évolution alimentaire de chaque enfant ainsi que les allergies qu'aurait celui-ci.

  • Un espace dortoir bébés avec un coin change qui permet de préparer les enfants plus sereinement à l’endormissement et un espace pour les plus grands où le rituel de la sieste peut-être privilégié.

  • Dans le prolongement de la pièce de vie, nous avons accès à un préau sur toute la longueur de la pièce, et une cour extérieure entourée de verdure permettant de profiter en toute sécurité des jeux extérieurs.

 

Dans ce milieu rural, la moindre promenade, ou sortie à l’extérieur devient une réelle découverte ; les sens sont en éveil. L’enfant peut s’épanouir, rencontrer le monde extérieur tout en douceur.

Conclusion :

Un projet accueil est fait pour évoluer avec les professionnels engagés. Il sert de repère à l’ensemble des adultes, partenaires de notre projet. Il servira de base à la coordination de l’ensemble des acteurs intervenants au sein de notre maison d’enfant, dans un souci de cohérence quant à la sécurité, au bien-être des enfants et leur autonomie. Il est donc important de laisser la place au changement, aux idées nouvelles et aux expériences faites ailleurs. Au fur et à mesure de nos recherches, de nos rencontres…de notre évolution, nous modifierons cette ébauche pour atteindre petit à petit un projet ajusté à nos pratiques d’accueil et aux valeurs fondamentales de notre projet.

En arrivant chez Les petits Nicolas, chaque enfant apporte son trésor.

En semant un peu de patience, une poignée d’attention, beaucoup d’observation, nous l’aiderons à ouvrir sa malle. Il fera grandir sa spontanéité, il dépassera ses horizons, il découvrira les autres, ses pairs et ses différences. Et ensemble, ils partageront une autonomie heureuse.

Les Petits Nicolas asbl

35 rue de Lorraine 

6717 Lischert

063/445604

0471/456202

petitsnico@gmail.com